Skip to main content

Andreya Triana @ La Laiterie, 28.01.2011

Tonight, it's Ladies' night!

Lady Lil'Sugar et son groupe Soulfight tout d'abord, dont je n'ai malheureusement pu apprécier que les derniers morceaux du set tant j'en ai bavé pour garer la Batmobile à moins d'un kilomètre de la Laiterie.

Soulfight, c'est l'un de ces produits du terroir alsacien dont la saveur et le talent font que -Hopla- on est fier d'être alsachiens (voir aussi les Kimberlie & Clark, les 6am (Charlotte Strievi), les See You Colette (Marine Keller), Enneri Blaka, Your Inland Empire et autres NIC-U)
Soulfight c'est une voix, celle de Melody aka Lil'Sugar, et quelle voix! Que Portishead lui passe un coup de fil de suite! (si si, j'insiste! :)
Musicalement ça navigue entre TripHop, Dark-Soul, Soulful new-wave et tous les nouveaux genres que vous pouvez inventer vous même. Je vous laisse notamment apprécier cette superbe reprise de Depeche Mode un peu plus bas...

Lady Andreya Triana ensuite, la raison principale de ma venue tant j'étais tombé en amour de ses diverses prestations Youtubesques, aussi bien au micro de The Flying Lotus, de Bonobo, qu'en solo.

Des premières notes de 'Darker than Blue' jusqu'au râle final de 'Sweet dreams', l'âme d'Andreya remplie la petite salle du Club Laiterie pour la plus grande joie des 'happy few'.
Voix angélique, guitare bluesy, basse funky, batterie métronomystique, sourires communicatifs, Andreya aime Strasbourg et le lui dit avec son charmant petit accent made in Brighton. Elle finie par descendre dans la foule pour chanter à un mètre de nous : émotions!
Un de mes rêves se réalise quand elle entame le sublime Grandma's Hand de Bill Withers, suivie d'une reprise orgasmique de Eurythmics façon "one man jam", Andreya auto-sample ses magnifiques vocalises à la Jamie Lidell, nous sommes bluffés!

Lady Di enfin et ses déhanchés divins sur la piste de danse, sa culture musicale excitante, son sourire ... rhôôô non ça y est ça recommence, que quelqu'un me colle une grosse baffe in the middle of the face SVP, un seau d'eau froide, une lance à incendie, une castration chimique...

Bon, je vais prendre une douche froide et je vous laisse avec quelques pépites sonores dans la suite...





Comments

  1. Mille mercis pour ce gentil article :-) Aalik @ Soulfight

    ReplyDelete
  2. Merci pour cette jolie critique !
    Est-ce qu'on se connaît? :)

    ReplyDelete

Post a Comment